Interview de expatriation en Thaïlande

Suite de l’interview de Laurent un expat en Thailande

 

Partie une ici

 

Qu’est ce que tu as là-bas que tu n’as pas en France?

 

Un climat chaud et ensoleillé toute l’année même en saison des pluies, donc pas de rhume ou de grippe J ; pas de stress mais je t’en parlais précédemment ainsi qu’un grand sentiment de sécurité. Bien sûr on a aussi un pouvoir d’achat bien plus élevé qu’en France.

 

De nombreux services de rues très abordables pour les thaïs eux même ; j’entends par là tous ces restos de rue où tu peux manger pour moins d’un ou deux euros et donc pas de corvées de courses, cuisines vaisselle… Tous les taxis et moto taxis à tous les coins de rue à toutes heures qui te permettent de te passer de voiture et donc d’assurance voiture, de budget essence, parking, risques de collisions et frais de réparations, entretiens, pv… Bref tout un énorme budget dans une société occidentale dont on s’affranchit totalement ici.

 

Regarde, tu es venu en Thaïlande, tu as certainement du aller en discothèque aussi. En France on te parle souvent du problème de la sécurité routière avec les sorties de discothèque et les jeunes sous l’emprise de l’alcool. Ici le problème est réglé, tu as une multitude de moyens de transport pour rentrer en toute sécurité et surtout de manière financièrement abordable même pour les Thaïs eux-mêmes !!!

 

Voyager dans le pays ? En France le plus abordable sera l’IDTGV si tu réserves suffisamment longtemps à l’avance et encore par sur toutes les destinations. En Thaïlande pour le même prix tu prends l’avion ! Si tu n’as pas les moyens, il te reste le train, les mini vans, les bus VIP, les bus express, les bus normaux. Bref si t’es fauché tu peux faire l’équivalent d’un Marseille-Paris pour moins de 5€, et sans réserver des semaines à l’avance !!!

 

Après je te rajouterai en vrac, tous les services que l’on a dans un condo, tels que « laundry », piscine, sécurité, « fitness room »… Les 7/Eleven, Family Mart ouverts 24h/24, les supermarchés ouverts 7jours/7… Des pharmaciens qui savent te donner le même qualité de conseils qu’en France mais avec le droit de te délivrer des médicaments que l’on ne peut obtenir que sur ordonnance chez nous…

 

 

Mais surtout en j’en terminerai par ça, la gentillesse, le sourire, une grande tolérance… des qualités humaines tellement évidentes que l’on se demande pourquoi elles ne sont pas la règle de base de tout pays civilisé ?

 

Quel sont les conseils que tu pourrais dire pour donner envie aux lecteurs de faire la même chose?

 

Concernant la Thaïlande, je dirais êtes vous compatible avec la mentalité Bouddhiste ? Si vous êtes du genre au travail à penser que pour régler un problème il vaut mieux que tout pète un bon coup pour s’expliquer et en suite tout va bien, alors vous êtes totalement incompatible avec cette mentalité !

 

Primordial aussi, sachez parler l’anglais pour pouvoir vous débrouiller dans les grands centres ! Êtes-vous intéressé et ouvert au multiculturalisme ?

 

En fait pour savoir si la Thaïlande est faites pour vous, venez y plusieurs fois en vacances, même si la première fois est avec un tour opérateur, au moins vous verrez très rapidement les « spots » thaïlandais. Puis revenez y seuls (c’est valable en famille) et tentez de vous débrouiller sans l’assistance d’un guide. Essayez de sympathiser avec des Thaïs avec des conversations autres que celles consistant à demander son chemin. Ne faites pas non plus des monologues fleuve, les Thaïs trouvent ça « Mai Sanouk » (pas amusant)…

 

Qu’il s’agisse de la Thaïlande ou de tout autre pays, lorsque le démon de l’expatriation vous démange, la destination se choisira en fonction du feeling que vous avez avec le pays et ses habitants !

Il y a t-il un âge pour s’expatrier?

 

Pas du tout, en Thaïlande il y a aussi bien des jeunes diplômés qui viennent pour faire un stage, des retraités qui souhaitent avoir une vie douce au soleil avec un bon pouvoir d’achat, et d’autres qui décident de faire une autre carrière en cours de vie professionnelle comme moi…

Il y a même des étudiants australiens, japonais, américains, en fait de toutes nationalités qui veulent s’ouvrir aux carrières internationales et diversifient leur parcours scolaire à travers différents pays. Ces études se faisant en anglais il y a malheureusement très peu de français. Le fait qu’elles soient payantes alors qu’en France elles sont gratuites ne favorise pas beaucoup la mobilité des Français… Dans la majorité des pays, l’éducation est un business comme un autre, donc les étudiants sont plus ouverts à comparer les formations, les couts, et à être plus mobile. On peut dire que dans ce cas là, la gratuité de l’enseignement en France est un frein à la mobilité. Il est difficilement acceptable pour un Français que l’éducation soit un commerce comme un autre… !

Quel est le meilleur métier pour un farang?

 

Le meilleur emploi en Thaïlande pour un Farang, c’est Enseignant bien sûr ! Même si les salaires sont bas, ils sont toujours supérieurs aux Thaïs et permettent de profiter des vacances nombreuses pour visiter le pays. Mais attention à savoir parler anglais et posséder au moins une licence, sinon vous n’avez pas le droit d’exercer ce métier !

Après il faut se dire que la variété des opportunités d’emploi pour les occidentaux en Thaïlande est grande du moment qu’on n’exerce pas les emplois réservés au Thaïs (coiffeur, chauffeur de taxi…).

Il y a t-il quelque chose à savoir sur le travail et l’expatriation?

Hormis les métiers de bouche (Chef cuisinier, boulanger, pâtissier…) il faut avoir au minimum une licence et savoir parler anglais. Il y a toujours des exceptions, récemment j’ai vu une offre d’emploi où on demandait un magasinier parlant et lisant le français pour une compagnie pétrolière en Thaïlande…

Il faut aussi se dire qu’il faut s’occuper pour faire soi même sa retraite et prendre une assurance maladie privée, ce qui ne fait pas parti des démarches que gèrent habituellement les Français.

Mais le plus important il faut se dire que s’expatrier à l’étranger en général pour travailler, il faut que ce soit par désir personnel envers un peuple, un pays plutôt que par nécessité financière.

 

 

Retrouvez d’autres informations sur l’expatriation ici

crabetan

Fan de voyage, j'ai déjà vécu l'expatriation avec le Visa Vacances travail en Australie où j'ai exercé une dizaine d'emplois, dans ce blog, je vous conseille pour travailler et voyager en même temps

Une pensée sur “Interview de expatriation en Thaïlande

  • 16 juillet 2012 à 21 h 35 min
    Permalink

    Bonjour! J’ai connu votre site web par l’entremise de google. Je veux débarquer souvent suivre vos articles. Je suis persuadé que un certain nombre de blogueurs pourraient tirer avantage de vos actualités sur ce site web.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *