Expérience de travail à l’étranger

Travailler à l’étranger n’a jamais été aussi facile

 

Bonjour, j’accueille Florent, qui est actuellement en VIE à Hong Kong, nous nous sommes rencontrés en Australie,  il a exercé plusieurs métiers lors de ces voyages et j’ai pensé qu’il serait intéressant qu’il parler de ses emplois à l’étranger.

 

Réponse aux questions pour travailler et voyager

 

Peux tu nous dire dans quel pays tu as travaillé? et dans quelle activité ?
J’ai effectué des stages en journalisme au Laos et au Cambodge. Je n’ai pas vraiment travaillé comme on travaille contre un salaire, mais j’ai eu quelques petites activités dans ce domaine.
En Australie, nous avons cueilli des cerises ensemble, puis j’ai travaillé comme modérateurs de commentaires sur internet, et palefrenier dans une écurie.
Maintenant, j’effectue un volontariat international à Hong Kong. C’est de loin le travail le plus intéressant et le plus confortable que j’ai eu jusqu’à présent !

 

Comment as tu trouvé chacun ces emplois?

  • Le fruitpicking comme tu le sais nous avons multiplié le démarchage au porte à porte, après nous être renseignés auprès du organismes d’état chargés de fournir des informations aux travailleurs.
  • L’emploi de modérateur je l’ai trouvé grâce à une annonce sur un forum francophone en Australie.
  • Le job à l’écurie, ce sont mes colocataires indiens qui y travaillaient déjà qui m’ont donné l’adresse et conseillé d’aller m’y présenter !

 

Est ce si différent de la France ? Comment t’es-tu adapté au travail la-bas ?

Ici je travaille surtout avec des Français, donc je ne peux pas dire que ce soit très différent. Par contre on est plongé dans un bain multiculturel. Hong Kong est une plaque-tournante ou beaucoup de cultures se côtoient, quand elles ne se mélangent pas.

Comment as tu trouvé le travail et est ce que les papiers administratifs ont été difficile a obtenir?

Pour les VIE (Volontariat International Entreprise) , c’est très simple, il faut aller aussi souvent que possible sur le site d’Ubi france jusqu’à trouver l’offre qui convient, puis avoir un peu de chance. L’entreprise ou l’administration en question se charge ensuite de toutes les formalités (ou en tout cas fournit les documents pour que tout se passe sans encombres).

 

Quel est le conseil que tu peux donner à des gens qui veulent trouver du travail à l’étranger ?

Partez voyager d’abord ! prévoyez large et murissez votre projet le temps qu’il faudra. Prenez contact (prévoyez des cartes de visite, ça marche bien, même sans téléphone grâce à internet tout est plus facile). N’hésitez pas à répéter aux gens que vous cherchez des opportunités, c’est la stratégie qui paye.

 

Et pour ceux qui partent sans avoir de travail avant?

Croyez en vous, mais remettez-vous en question ! En France on a tendance à miser beaucoup sur les diplômes, la théorie, et on oublie des détails pratiques . Montrez que vous avez de l’ambition, mais soyez humble : acceptez de prendre le temps de faire vos preuves, et de montrer ce que vous avez dans le ventre. N’ayez pas non plus peur de l’échec : c’est comme ça qu’on apprend, si on accepte le risque. Le vrai risque c’est de rester sur une voie toute tracée pour ne pas faire de sortie de pistes ! Des fois, le meilleur naît d’une erreur de trajectoire !

 

Est ce que le travail et voyage en même temps à l’étranger est facile ?

Pour moi c’est niet ! Je travaille jusqu’à avoir les moyens et surtout le temps de faire le voyage dont je rêve ! Rien de plus frustrant que de devoir rentrer à la maison quand on a enfin trouvé le paradis !

Mais d’autres personnes préfèrent partir plus régulièrement pour une durée limitée. Restez à l’écoute de vous-mêmes !

 

Peux tu nous dire comment tu fais ?

Je pense que mes réponses aux questions précédentes ont déjà partiellement répondu à celles-ci. Ce que je rajouterai, c’est que des fois il ne faut pas trop réfléchir et faire ce pour quoi on se sent fait. Quand ma raison me dit de rester tranquille, j’écoute ses arguments, mais à la fin si mes jambes m’emmènent loin, je ne peux pas lutter !

 

Pour finir, si tu devais aider des gens qui veulent voyager et travailler en même temps, quel est le métier qui pourrait le permettre?

Il y en a un paquet en fait ! Évidemment les métiers du tourisme sont tout désignés, Le journalisme permet aux plus habiles de survivre à l’étranger, mais de moins en moins de vivre. Les français ont une chance inestimable : notre langue est l’une de celles qui rencontre le plus de succès à l’étranger, et de nombreuses personnes sont prêtes à payer pour l’apprendre. Attention néanmoins, professeur ne s’improvise pas, mais vivre en voyageant tout en partageant son savoir est une expérience particulièrement gratifiante !

 

Merci Florent, retrouver plus d’information sur le travail à l’étranger dans la rubrique : travail à l’étranger 

crabetan

Fan de voyage, j'ai déjà vécu l'expatriation avec le Visa Vacances travail en Australie où j'ai exercé une dizaine d'emplois, dans ce blog, je vous conseille pour travailler et voyager en même temps

3 pensées sur “Expérience de travail à l’étranger

  • 2 août 2012 à 21 h 54 min
    Permalink

    C’est sur que ce n’est pas toujours facile de se lancer dans un nouveau pays, souvent “méconnu”. Il faut surtout être motivé et se lancer à l’aventure.

    Répondre
  • 25 octobre 2012 à 22 h 11 min
    Permalink

    Salut tu as trouvé comment ton poste en Australie en tant que modérateur ? Et surtout penses tu qu’il soit facile de trouver du taf dans le web là bas ?

    Répondre
    • 26 octobre 2012 à 0 h 47 min
      Permalink

      Je vais répondre pour Florent il a passé un entretien et il a eu l’annonce par le site australie-autralie.com

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *