Faire du Vélo en Australie

Voyage en Vélo en Australie

 

Aujourd’hui, j’ai interviewé Paul qui a fait Melbourne à Adélaïde en Vélo. Je l’avais rencontré en Tasmanie lors de mon travail dans la ferme de cerise et je l’ai revu pour qu’il nous raconte son expérience de voyage.

 

Bonjour Paul, peux-tu te présenter aux lecteurs?

Je m’appelle Paul et j’ai 25 ans, après avoir travaillé 2ans dans l’entreprise familiale, j’ai décidé d’aller vivre 1 an en Australie.

 

Pourquoi l’Australie et quels ont été tes plans?

Je voulais aller à l’aventure et vivre une expérience inoubliable. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai fait une randonnée à vélo entre Melbourne et Adélaïde.

 

C’est génial, je fais moi-même beaucoup de balade en Vélo à Paris. Comment t’est venue cette idée?

Lorsque j’étais à Sydney, j’ai rencontré quelqu’un avec je me suis très bien entendu et je me suis incrusté à son périple.

 

Es-tu sportif?

Pas le moins du monde, je fais du sport de temps en temps. J’ai accepté de le faire comme un challenge personnel et c’est aussi une forme de voyage que je voulais expérimenter.

 

Comment t’es-tu préparé ?

J’ai franchement eu très peu de temps pour préparer ce voyage et je me suis fait aider pour mon ami. J’ai regardé dans une boutique de vélo online pour choisir mes accessoires et mon vélo. Ça m’a vraiment été super utile, car sur le site j’ai pu voir les avis et les évaluations des utilisateurs. Grâce à ces évaluations, ça m’a soutenu sur mon choix de tel ou tel accessoire.

 

Comment a été ce périple?

Au début, ça a été un peu difficile les premiers jours, mais au fur et  mesure, je me suis adapté au rythme. C’est d’ailleurs pour cette raison que mon ami avait choisi de faire moins de chemin les premiers jours. Ça a vraiment été une expérience inoubliable que je recommande.

 

Quels sont les conseils que tu pourrais donner aux autres personnes voulant faire la même chose?

  • Buvez beaucoup d’eau car il fait super chaud.
  • N’oubliez pas d’avoir une seconde chambre à air pour vous dépanner en cas de crevaison.
  • Prenez sur vous une petite boite d’outil.
  • Gonflez bien les pneus de votre vélo, s’ils sont mal gonflés, vous vous fatiguerez plus vite.
  • Il faut aussi prendre une petite trousse de secours au cas où.
  • Préparer votre itinéraire à l’avance et prévoyez plusieurs solutions.

Il y a bien d’autres choses mais les points évoqués ci-dessus sont pour moi les plus essentiels.

 

Merci pour Paul pour ton interview,

Paul : j’espère que ça va aider le lecteur à préparer son voyage en vélo

 

 

crabetan

Fan de voyage, j'ai déjà vécu l'expatriation avec le Visa Vacances travail en Australie où j'ai exercé une dizaine d'emplois, dans ce blog, je vous conseille pour travailler et voyager en même temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *